Gestion de partenariat

Quand on coordonne un projet, les parties-prenantes à associer sont souvent nombreuses : habitants, artistes ou artisans, co-producteurs, administration publique, prestataires de services, financeurs, sponsors, …

Au sens large, toutes ces entités représentent des partenaires. En fonction du projet, de ses objectifs et de son environnement, certains partenaires seront indispensables ou obligatoires et d’autres seront optionnels, impliqués sur base volontaire. Dans tous les cas, le travail en partenariat demandera de céder au partenaire une part de responsabilité dans le projet et ce n’est pas toujours facile.

Créons ou renforçons les relations de confiance

Pour faciliter la collaboration, d’autant plus quand le partenaire est externe et a des intérêts différents, il est capital de le choisir correctement quand cela est possible et dans tous les cas, d’investir de l’énergie pour créer un lien de confiance qui permettra de limiter au maximum les tensions.

Je vous propose de vous accompagner dans la création d’un cadre de travail spécifique et d’outils d’échange d’informations, qui vous permettront d’exprimer vos besoins, de prendre en compte ceux de votre interlocuteurs et surtout de vous assurer la prise en considération de l’ensemble de ces éléments tout au long de la collaboration.

Intégrons les contraintes liées à l’environnement

Quel est l’environnement dans lequel votre projet prend place ? Quels sont les éléments à prendre en compte et comment leur accorder la juste place ? Comment rester maître de sa gestion de projets dans le cadre de collaborations obligatoires et en faire des collaborations constructives ? Comment tirer le meilleur parti de ces partenariats ?

Pour pouvoir tirer le meilleur parti des contraintes, et ne pas en être l’esclave, il est important de les identifier et les intégrer. Cet exercice n’est pas toujours évident quand on a le nez dans le guidon. Un regard externe peut aider à mettre en lumière les liens entre l’environnement et le projet.

Stimulons l’implication

Si vous souhaitez créer un sentiment positif à l’égard du projet et lui donner de la plus-value, il est important de renforcer le lien avec le public. Pour cela, il est capital d’ancrer votre projet dans son environnement en stimulant l’implication. Un public touché, sera votre meilleur ambassadeur !

Comment sensibiliser des habitants, des commerces, des organisations à priori réticent ? Comment les impliquer et quelle place leur donner ? Comment s’appuyer sur les ressources locales ? Je vous propose de réfléchir ensemble à ces questions pour trouver les méthodes et outils les plus adaptées à votre projet.